Logo prefecture
Rechercher dans
Lancement de la campagne de sécurité des loisirs nautiques 2020
11 juin 2020

La préfecture maritime lance officiellement aujourd'hui sa campagne de sécurité des loisirs nautiques (CSLN) 2020.

Cette année, la CSLN s'articule autour de trois axes majeurs :

La responsabilisation des usagers de la mer :

La pratique des activités de loisirs nautiques et de plaisance implique une préparation rigoureuse et une vérification minutieuse de l’état du navire et des matériels de sécurité, des conditions météorologiques et des avis aux navigateurs, tout particulièrement après une longue période d’inactivité.

Régulièrement, face à l'incertitude d'un signalement (voile, matériel à la dérive en mer) qui est portée à leur connaissance, les CROSS sont conduits à déclencher des opérations de lever de doute. Ce matériel perdu non signalé aux CROSS, devient une "fausse alerte" et est à l'origine de mises en œuvre coûteuses et inutiles des moyens de l'Etat.

Sensibilisation aux risques d'isolements par la marée :

Chaque année, des dizaines de personnes se retrouvent piégées par la marée. En 2019, 105 opérations de sauvetage de personnes isolées par la marée ont été dénombrées, contre 101 en 2018. Cette légère augmentation nous encourage à renouveler cette campagne. Les risques liés à la marée sont souvent méconnus ou sous-estimés par la population, notamment des touristes français ou étrangers.

Cette campagne sera également l’occasion d’informer encore une fois les usagers fréquentant les plages et la mer que l’utilisation du numéro d’appel unique pour les urgences en mer, le 196, permet au témoin ou à la victime d’un accident maritime de pouvoir alerter directement le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS).

Sensibilisation à la réglementation "Division 240" mise à jour :

La "Division 240" fixe les règles de sécurité applicables en mer sur des embarcations inférieures ou égales à 24 mètres.

Depuis le 1er juin 2019, cette réglementation a été mise à jour. Parmi les nouveautés, la mise en place d’un dispositif spécifique à la location de navires entre particuliers : tout navire mis en location doit être accompagné d'un registre de vérification spéciale, attestant de la réalisation de points d'autocontrôles réalisés par le loueur. Les propriétaires qui mettraient en location des navires manifestement mal entretenus ou ne disposant pas de ce registre pourront faire l'objet d'un rappel à la loi ou de sanctions. Mais aussi, l’obligation de marquage des voiles de kitesurfs d’un identifiant permettant de faciliter la recherche du propriétaire en cas de découverte de la voile.

Enfin, des opérations dites « opération sécurité-mer » seront organisées pendant l’été sur l’ensemble de la façade maritime, à quai et en mer. Elles ont pour objectif principal d’informer les plaisanciers et usagers des loisirs nautiques sur la réglementation, la responsabilité particulière qu’il incombe au chef de bord, et d’informer les promeneurs sur les risques liés à la marée. La presse sera conviée à ces opérations de contrôle.

Placée sous la responsabilité du préfet maritime, cette campagne sera conduite en Manche et mer du Nord par les différentes administrations de l’État agissant en mer (Affaires maritimes, douane française, gendarmerie nationale et maritime, Marine nationale...).

Vous trouverez l’ensemble des données dans le dossier de presse ci-joint.