Logo prefecture
Rechercher dans
Opération de sauvetage à l'entrée du dispositif de séparation du trafic (DST)
Opération de sauvetage à l'entrée du dispositif de séparation du trafic (DST)
27 août 2019

Mardi 27 août 2019 vers 16h50, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord est prévenue par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez qu’une embarcation, avec 22 probables migrants (5 hommes, 6 femmes et 11 enfants), se trouve en panne à l'entrée du dispositif de séparation du trafic (DST) entre Bassurelle et Greenwich.

L’alerte a été donnée par un navire de pêche britannique auprès du UKMRCC qui a alors contacté ses homologues français, le CROSS Gris-Nez.

Le CROSS lance alors la procédure de recherche et de sauvetage en mer, et engage les moyens les plus proches ou efficients pour la sauvegarde de la vie humaine dans un détroit où circule près de 25 % du trafic maritime mondial - une véritable autoroute de la mer.

Un avion Falcon 50 de la Marine nationale, alors en vol dans la zone, est dérouté sur ordre du centre des opérations maritimes de la préfecture maritime pour relocaliser l'embarcation. Le patrouilleur des garde-côtes (PCG) Jacques Oudart Fourmentin se rend également sur zone pour leur porter assistance.

A 18h45, les migrants sont récupérés sains et saufs, et acheminés à bord du PCG Jacques Oudart Fourmentin vers Boulogne (62) où ils sont pris en charge par les pompiers et la police aux frontières (PAF 62) à 23h15.

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au monde, et donc dangereuse pour la vie humaine.

Si vous êtes victime ou témoin d’un événement de mer, composez le 196 ou transmettez l’information sur VHF canal 16.